Commander
Réserver

Un jeune graphiste contribue à la conception des filiales dieci

Encore plus de flair italien : des affiches spécialement conçues ont récemment décoré les murs des filiales dieci. Qui et qu'est-ce qui se cache derrière ?

Avec l'ouverture de grandes filiales à Lucerne, Oerlikon et Olten, dieci a dû faire face non seulement à de nouvelles manières d’occuper l’espace, mais aussi à de grandes parois vides. dieci y a vu alors l'occasion de donner à la décoration intérieure une touche de raffinement supplémentaire avec des affiches illustratives.

Des modèles bien établis

dieci avait une vision claire pour les filiales : accrocher le regard des clients. Lors de la recherche d'inspiration, le choix s'est porté sur les classiques établis de Häberli, Herbert Leupin ou Lora Lamm. Ce style d'image s'harmonise parfaitement avec le design intérieur moderne, dominé par le bois des nouvelles filiales dieci.

 

L'Italianità, l'amour des bons produits, le mode de livraison (avec les voitures et scooters dieci) et la qualité du service ont été les principaux piliers de la création des sujets. C'est en partant de cette base que dieci a contacté le jeune graphiste Nikolaj Jaberg. Ce dernier suit actuellement les cours spécialisés en graphisme à la SfG de Bâle. Il était donc un candidat parfait sachant que dieci souhaitait donner cette chance à un jeune artiste.

 

Le premier coup de crayon

Nikolaj a donc commencé par des esquisses de ses idées :

Après un premier échange avec dieci, il a ensuite ajouté de la couleur aux orientations choisies : pas à pas, la direction des illustrations est devenue plus concrète. Au final, trois sujets favoris se sont distingués, qui, selon la filiale dieci, en décorent les murs dans différentes combinaisons ou couleurs.

 

 

Beaucoup de liberté pour une Italianità pure

"Dans le cadre du briefing défini, j'ai eu beaucoup de liberté dans la conception. Les spécifications pour les affiches étaient concevables et les idées claires de dieci m'ont aidé à trouver le genre approprié", raconte Nikolaj à propos de son processus de création.

Nikolaj a puisé son inspiration dans le design graphique suisse des années 60. Il s'est orienté sur l'art de l'affiche d'Herbert Leupin et a tenté d'interpréter cette approche de manière moderne. Nikolaj : "Je voulais que les visiteurs de dieci puissent se perdre dans les affiches - stimuler leur côté sensuel. En fonction de la distance par rapport à l'affiche, on ne voit que des zones colorées ou l'ensemble du sujet".